• Pendant que certains d'entre nous ont peut-être les pieds dans l'eau, Baptiste Dubanchet poursuit son incroyable défi sur terre et sur l'eau : rejoindre New York en pédalant sans acheter de nourriture. Pour ceux qui ont sauté des épisodes, après le vélo jusqu'à l'Espagne en se nourrissant d'aliments destinés à la poubelle, Baptiste a pris un bateau-pédalo où il se nourrit d'aliments périmés qui ont été lyophilisés. 

    Il devrait être à la Guadeloupe dans 2 semaines, preuve pour lui que le gaspillage alimentaire est une aberration puisque cette nourriture aura pu nourrir un sportif en plein exploit !

    Au-delà du défi sportif, la traversée de l’Atlantique en pédalo sert de moyen de communication pour interpeller et faire réagir les consommateurs face au gaspillage alimentaire. Pour prouver que les produits périmés ne sont pas nécessairement destinés à la benne à ordures, Baptiste Dubanchet se nourrit exclusivement d’aliments ayant dépassé la date limite de consommation. Ce qui ne l’empêche pas de rester en bonne santé et de déployer une énergie folle… Pour soutenir le message du jeune aventurier, vous pouvez signer la pétition en ligne : . Pour Baptiste, actuellement seul au monde, chaque signature est ressentie comme un puissant vecteur de motivation…

    Son périple en direct sur la carte :  http://dubanchet.geovoile.com/lafaimdumonde/2017/tracker/ 

    "Je suis impatient de retrouver pas mal de choses... dont les humains principalement : tous les gens que je connais me manquent énormément et même les gens que je ne connais pas. Je suis impatient d'arriver. Ca fait long trois mois !"

    Et nous, nous espérons bien le revoir à l'école en 2018 comme il nous l'a dit pour échanger sur les enjeux de la lutte contre le gaspillage alimentaire.


    votre commentaire
  • Lutte contre le gaspillage alimentaireL'école a été retenue pour participer au programme « 1000 écoles et collèges contre le gaspillage alimentaire » soutenu par le Sytec et la ComCom de janvier 2017 à juin 2018. Après une première réunion de présentation en octobre avec le Sytec (Cramades) les enseignantes, le personnel de restauration et de service des pesées de déchets alimentaires ont été réalisées avec les élèves en janvier puis en juin.
    Comme c'est un sujet qui nous tient à cœur, plusieurs dispositifs avaient déjà été mis en place ces dernières années: attentions lors de la confection des repas pour ajuster les commandes et les proportions, découverte de produits locaux, réalisation de plats par les enfants, mise en avant des produits faits-maison, végétariens ou biologiques dans le menu, incitation à gouter à tout, à finir son assiette surtout si l'on s'est servi seul,  étude de l'impact écologique de notre alimentation...
    Les résultats des pesées ne sont donc pas étonnants, mais malgré tout, ils sont exceptionnels si on les compare aux résultats nationaux.

    Résultats de la semaine du 26 juin (avec haricots, tomates farcies, cheeseburger/frites, courgettes, crudités, lasagnes...) :

    TOTAL RESTES PLATS SUR 1 SEMAINE = 3 kg 499
    TOTAL RESTES ASSIETTES SUR 1 SEMAINE = 85 g       pas de restes pain assiette

    Déchets plats/jour pour 45 enfants = 874.75 g
    Déchets assiettes/jour pour 45 enfants = 21.25 g
    Déchets plats /jours/enfants = 19.43 g
    Déchets assiettes /jours/enfants = 0.47 g
    Pour comparaison nationale : Primaire 70 gr/personne/repas en restauration collective pour les restes d’assiettes et de comestibles. (Juste pour info : Collège 135, Lycée 150, Maison de retraite 166, Établissement de santé courte durée 228. Source ADEME)

    Pour info,  le diagramme de la cantine en 2007

    Chloé, animatrice du Sytec, nous a partagé les astuces collectées dans toutes les cantines locales. Quelques idées à prendre aussi pour la maison :

    Enfin, la DRAAF a créé une brochure à partir de témoignages autour de l'éducation à l'alimentation. Le notre est page 56 ici, dans un article du 1er aout 2017  

    1 commentaire
  • C'est ce qu'ont décidé de faire les CE et CM dans la cour de récréation pour conclure l'année. Ils se sont tous transformés à tour de rôle en marchands ou en clients, le temps d'un grand échange de savoirs : le marché des connaissances.

    L'organisation est assez simple. Dans une première partie, la moitié des enfants deviennent marchands et tiennent des stands où chacun transmet un savoir à des clients. Dans la deuxième session, on inverse les rôles. 

    Belle occasion pour découvrir la multiplicité des savoirs scolaires et non-scolaires ainsi que les compétences de chacun, parfois inattendues. Le tout dans une bonne humeur et un plaisir d'apprendre !

    "C'est l'ignorance, et non la connaissance, qui dresse les hommes les uns contre les autres." 
    Kofi Annan - ancien secrétaire général des Nations Unies, prix Nobel de la Paix 

    Pour les enseignants curieux, une source pédagogique sur le sujet.


    1 commentaire
  • 614 établissements ont été labellisés en France cette année dont 3 dans le Cantal (tous de l'Enseignement Catholique). Nous nous réjouissons des labels accordés également dans la Haute-Loire : 4 labels dans l'Enseignement Catholique dont 3 pour la première année et plusieurs nouveaux inscrits pour l'an prochain !

    Le jury Eco-école nous a donc accordé notre 11ème label ! Cette année encore, il a été impressionné par la qualité du projet mené. Il nous félicite pour :
    - La gouvernance mise en place autour du projet, avec l'organisation d'un comité de pilotage dédié aux adultes et un autre dédié aux élèves. Ces deux espaces de concertation vous ont permis de faire vivre le projet et de laisser une place importante aux réflexions de chacun. Il a d'ailleurs été ravi de constater que les élèves se sont emparés de ces moments pour être force de proposition.
    -Les nombreuses actions réalisées autour du thème de la santé et de ses déclinaisons autour d'enjeux prioritaires, à savoir le cadre de vie, l'alimentation, le bien-être, le climat scolaire ou encore l'éducation affective, relationnelle et sexuelle. Il note que ces actions découlent directement des observations faites lors du diagnostic, ce qui montre une véritable cohérence dans votre projet et permet à chacun de comprendre ces choix.
    En cette onzième année de participation et de labellisation, le Jury se réjouit de la régularité et de la qualité de vos projets et tient à féliciter de nouveau l'ensemble des participants.

     Retrouvez notre diagnostic et son plan d'action sur cette année santé :

    Télécharger « diagnostic santé et plan d'actions.pdf »


    1 commentaire
  • Après un atelier cuisine, nous avons commencé la journée par un inter-classe où les groupes ont pu partager leurs découvertes et réalisations sur le thème de la santé par exemple.

    Fête de la 11ème labellisation Fête de la 11ème labellisation Fête de la 11ème labellisation

    L'après-midi, les plus jeunes éco-délégués ont coupé le lien en paille pour l'inauguration du coin nature, puis nous avons découvert notre nouveau drapeau. Maitresse Céline sera la nouvelle correspondante Eco-école pour St André au départ de maitresse Cécile ; elle a lu le message du comité de labellisation nous félicitant. 

    Fête de la 11ème labellisation Fête de la 11ème labellisation

    Nous avons ensuite dégusté les biscuits aux graines accompagnés d'un sirop des Palhas au pin et au romarin. La recette des biscuits est là. Selon les classes, nous avons mis des graines de lin, de sésame, de pavot ou des noix. Nos parents ont ensuite découvert les photos du voyage au Vallon de Villaret et le mannequin challenge, notre éco-code, réalisé par les CM, et récompensé d'un prix spécial jury par la Ligue contre le Cancer. 

    Fête de la 11ème labellisation Fête de la 11ème labellisation

     Toutes nos réalisations de l'année sont présentées ici :

     


    votre commentaire
  • Comme nous l'avons appris cette année, l'activité physique est nécessaire pour être en bonne santé.

    Petits et grands ont partagé une journée sportive en pleine nature au Vallon du Villaret.


    votre commentaire
  • Pique-nique fraich'attitude !Sans participer au concours, nous avons choisi de suivre la proposition de mise en valeur des fruits et légumes dans notre alimentation pour un pique-nique très vitaminé.

    Au menu : 
    brochettes de nature (melon, radis, olives, concombre, tomates)
    tartines de graines germées sur fromage de chèvre
    (les graines sont des lentilles blondes de la Planèze, le fromage vient de Molompize. Les germinations ont été réalisées dans les classes)
    gâteau aux fleurs (coquelicots, mauves et roses des près et jardins. Recette préparée par les CM)
    panier de fruits : fraises, pastèques et cerises à volonté accompagnés ou non de mousse au chocolat (à manger avant la fin d'année scolaire, on ne va pas gaspiller la nourriture quand même !)
    le tout accompagné d'un château la pompe 2017 servi en gourde ou éco-cup

    Une expérience renouvelable !


    1 commentaire
  • Pour cette fin d'année, nous avons profité de la présence d'étrangers et de Français de retour de l'étranger.

    Jessenia, jeune Américaine, est venue plusieurs fois nous apprendre à mieux parler anglais en jouant. Savez-vous que notre téléphone arabe est un murmure chinois chez elle ? Ici, il nous a servi à utiliser le vocabulaire du matériel scolaire...

    Murmure chinois, visite mexicaine, rencontre américaine... le tour du monde sur nos chaises de classes ! Murmure chinois, visite mexicaine, rencontre américaine... le tour du monde sur nos chaises de classes !

    De jeunes Mexicains de passage à Massiac (jumelage Pierre Galéry) nous ont présenté leur pays et ses coutumes. En échange, nous leur avons offert un sirop de menthe-mélisse dont nous avons le secret.

    Murmure chinois, visite mexicaine, rencontre américaine... le tour du monde sur nos chaises de classes ! Murmure chinois, visite mexicaine, rencontre américaine... le tour du monde sur nos chaises de classes !

    Enfin Lucie, de retour d'un an de lycée au Montana, est venue nous partager un peu de son expérience.


    votre commentaire
  • Nous suivons toujours l'extraordinaire aventure de Baptiste en pleine mer maintenant. Quelle force et quel mental pour traverser seul l'Atlantique en pédalo ! Tout ça pour nous rappeler de ne pas gaspiller les aliments : il est parti avec uniquement de la nourriture périmée (et lyophilisée).

    Il n'arrivera qu'au retour des grandes vacances. Mais chacun d'entre nous pourra continuer à suivre son trajet en vacances par ce lien : http://dubanchet.geovoile.com/lafaimdumonde/2017/tracker/ 

    et voir la pétition :

    Les CE


    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires