• Pour la vélorution de l'école et pour tous les jours !


    votre commentaire
  • De l'art de se laver les dents et d'éviter les caries, en CE.


    votre commentaire
  • Dans le jardin de mon oncleDans le jardin de mon oncle

     

     

     

     

     

     

     

    Mylène Carreau a convié les enfants de maternelle dans "le jardin de son oncle" pour un atelier conté, coloré, jardiné à la découverte des couleurs végétales.
    Dans une mallette ils découvrent des flacons de jus de chou rouge, de jus de citron, de "tisane" de cendre. Lorsqu’on mélange le jus de chou rouge et le citron on obtient un liquide rose ; lorsqu’on mélange le jus de chou rouge et la « tisane » de cendre on obtient du vert. Sur une feuille peinte au jus de chou rouge les enfants expérimentent la peinture au jus de citron puis à l'extrait de cendre.
    C'est ainsi que de jolis nuages roses et des étoiles vertes apparaissent dans le ciel.

    Le lendemain, ce sont les CE et CM qui ont été invités par Mylène à un atelier chapeauté.

    Que sait-on de la culture du chapeau-melon ? Quelles sont donc les connaissances botaniques à ce jour ? Ce sont ces questions auxquelles les plus grands ont dû répondre en vue de l'écriture d'un dictionnaire  plein d'imagination et de magie.

    Dans le jardin de mon oncle Dans le jardin de mon oncle


    votre commentaire
  • Initiation au secourismeA la suite de la proposition de l'école et dans le cadre de notre projet d'année sur la santé, douze personnes se sont formées aux côtés de Dany Majorel, pompier bénévole, pour obtenir le diplôme PSC1*. Ce sont des parents, enseignants ou personnels OGEC qui ont souhaité apprendre les premiers gestes de secours ou remettre à niveau leurs connaissances. La formation d'une journée permet de connaitre les rudiments du secourisme et ne nécessite aucune connaissance particulière. Il n'y a pas de limite d'âge. C'est une formation pratique qui repose sur l'apprentissage de gestes lors de mises en scène simples.

    Aujourd'hui tous les enseignants de l'école sont formés au secourisme (y compris les stagiaires, remplaçants...), quatre  employés OGEC sur 5 ! Et pourquoi pas vous une prochaine fois ?

    Merci à Dany pour son savoir-faire partagé.

    *PSC1 : Prévention et Secours Civiques de premier niveau


    1 commentaire
  • Des défis à relever !Pour préparer le journée du gros pull du 17 février, les élèves de toutes les classes ont pu découvrir de fil en aiguilles le tricot, le crochet, le tricotin manuel ou à manivelle. Parmi les mamans ou le personnel de l'école, des adultes ont su partager leurs savoir-faire durant toute la semaine. La maternelle compte même une nouvelle couverture pour le coin poupée, faite-petites-mains. Les enfants qui ont réalisé une bande en tricotin sont invités pendant les vacances à la coudre sur leur écharpe en formant leur initiale. Les plus courageux nous montreront peut-être leur écharpe...

    Le vendredi 17 février, les enfants sont venus avec leurs gros pulls, puisque le chauffage avait été légèrement baissé comme convenu. Le soleil nous a également aidés en nous apportant une chaleur presque printanière. La baisse d’1° du chauffage est estimée de 7 à 8 % d’économie d’énergie.


    1 commentaire
  • Pour la deuxième sortie de saison, ce devait être une randonnée en raquettes à Prat-de-Bouc, et ce fut une découverte du ski de fond. Un changement de programme de dernière minute qui a ravi tous les skieurs qui faisaient là leur première expérience sous le soleil.


    1 commentaire
  • Cette année notre journée culturelle nous fait changer de continent, nous partons au Mexique.

    Pour nous aider dans notre voyage, nous avons fait la rencontre de Jessenia étudiante en France venue des Etats-Unis qui a des origines mexicaines et nous avons échangé en vidéo conférence avec Elodie, une française qui travaille à Mexico.

    Le repas du midi est l'occasion de découvrir la cuisine mexicaine : guacamole, enchiladas, haricots rouges, riz au lait accompagné de jamica (tisane d'hibiscus).

    L'après midi, tout le monde s'active dans les ateliers :

    - dessin animé de Manolo

    - préparation du chocolat pour le gouter

    - jeu de loteria

    - chant mexicain "era una vez"

    - arts plastiques avec confection de drapeaux, cactus, sombreros et des traditionnelles pinatas pleines de surprises épicées.

    La journée s'achève autour d'un gouter après avoir cassé les pinatas !


    3 commentaires
  • C'était une après-midi extraordinaire plein de sourires et de douleur pudique. Six voyageurs aux parcours difficiles depuis l’Afghanistan ou le Soudan sont venus à notre rencontre. Ils ont parcouru de multiples pays inconnus à pieds, en train, en voiture, et en embarcation flottante. Ils ont fui l’enrôlement taliban, la mort ou la guerre civile, laissant derrière eux leurs parents, leurs frères et sœurs, leurs jeunes enfants parfois, leurs métiers... Mojtaba, Hussein, Shah-agha, Abdelaziz, Fazal et Salel nous ont parlé avec enthousiasme de leur travail à la ferme (traite à la main), de leurs métiers de chauffeur de voitures, de prof de maths et physique ou de pharmacien, autant de métiers que les enfants connaissent bien aussi ici. Ils nous ont aussi parlé de l'école, interdite...

    Sur leurs téléphones, les enfants ont vu photos et films de leurs proches ou d'une soupe traditionnelle bien verte ! Beaucoup de questions ont été posées sans tabou. Certains espèrent un retour à la paix dans leur pays qui leur permettra d'y retourner, mais d'autres ont un espoir silencieux... Actuellement, ils apprennent le français et progressent avec une grande curiosité.

    Nous avions décoré la salle d'une phrase de Gandhi écrite en toutes les langues collectées depuis une semaine "Be the change you wish to the world". Ils ont complété notre collection* de nouvelles écritures marquées de droite à gauche. 

    Tandis que les CE leur ont offert du pain réalisé en classe le matin, symbole culinaire très français, les CM avaient préparé des crêpes à partager, référence chrétienne de la chandeleur. Les échanges se sont conclus par une joyeuse partie de foot improvisée, aux règles connues de tous.

    Un grand merci pour cette rencontre possible grâce aux bénévoles Christine, Yves et Paule.

    Pour continuer de mieux comprendre les difficultés de notre monde, les élèves lisent maintenant l'histoire de Malala, jeune pakistanaise prix Nobel de la Paix (Image Doc 12/16), les trois étoiles (J'aime Lire 12/16)

    *32 traductions au total. Merci à tous ceux qui ont participé à cette collecte qui montre que les habitants de la terre sont plus proches qu'on pourrait l'imaginer, puisque chaque traduction a demandé 2 contacts maximum ! Toutes les traductions sont là : 


    6 commentaires
  • Les éco-délégués se sont retrouvés pour échanger sur le thème de la cantine pour laquelle ils souhaitent toujours améliorer les conditions d'ambiance et d'apprentissage. Les recommandations qu'ils découvrent dans l'art de passer à table sont régulièrement mises en affichage.

    Ils ont ensuite parlé de la rencontre avec des réfugiés installés près de Massiac qui aura lieu lundi 6 février. Pour cela, les enfants prévoient des crêpes à partager, éléments de la chandeleur dans la tradition Des défis à relever !chrétienne, et du pain fait-maison, symbole français. La grande salle sera décorée d'affiches "Sois le changement que tu souhaites pour le monde", phrase de Gandhi traduite dans le plus de langues possible. Tous les enfants sont invités à chercher des traducteurs autour d'eux. Lors de la réunion, nous en avions déjà 15 ! Défi n°1 à relever !

    Le 17 février, c'est la journée du gros pull ! Pour limiter la consommation d'énergie, chaque enfant viendra avec un gros pull, fait-main de préférence. Le chauffage sera baissé. La baisse d’1° est estimée de 7 à 8 % d’économie d’énergie. Pour mettre en valeur le savoir-faire traditionnel du tricot, nous recherchons ceux et celles qui savent tricoter et qui seraient libres en journée à partir du 13 février ou de 16h30 à 17h Des défis à relever !pour nous partager ce tour de main. Chaque enfant pourrait ainsi tricoter son écharpe ou son tour de cou, ou encore réaliser son initiale en tricotin à coudre sur une écharpe. Ces travaux d'aiguilles pourront être terminés pendant les vacances et présentés à tous au retour ! Défi n°2 à relever

     Il n'y a que ces mailles qui m'aillent !

    Au fait, avez-vous vu la vidéo de l'école de Notre Dame des Oliviers à Murat pour la journée de la fraternité ? On nous a autorisés à la copier.


    3 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires