• De Paris à Varsovie... retour par Massiac !

    Rappelez-vous, d'avril à juin l'an dernier, les CE avaient suivi le périple d'un cycliste relevant le défi incroyable de relier 7 capitales en vélo sans acheter de nourriture ! Son but était de dénoncer le gaspillage alimentaire de nos pays. Il s'était donc nourri des produits destinés à être jetés par les restaurants, épiceries, grandes surfaces... Quelques poils de barbe plus tard, il avait réussi !

    La classe de CE avait communiqué avec lui via son blog. Et en fin d'année, les élèves lui avaient lancé  une invitation improbable (il habite à Tours) : le thème 2014/2015 serait l'alimentation, viendrait-il témoigner à Massiac ?

    Quelle surprise malgré tout d'entendre mardi dernier un certain "Baptiste" au téléphone demandant s'il pouvait venir nous voir lundi prochain à l'école !!

    Bien sûr que oui qu'il pouvait !

    La suite le lundi matin :

    Les élèves se sont donc préparés à l'accueillir... en faisant la cuisine dès 8 heures du matin. La recette ? Celle-ci bien sûr ! (chair de banane en plus pour l'occasion)

    Un petit aperçu de sa recherche de nourriture :

    Attention, en regardant cette vidéo, deux musiques risquent de se superposer, il faudra en couper une : celle de la vidéo ou du diaporama 7 articles plus bas, fête de la labellisation ;))

    Mais comment est-ce donc possible d'arriver à se nourrir trois mois de cette manière en ayant une activité physique intense ? Pourquoi jette-t-on autant de nourriture ? Qu'est-ce qui a donné envie à un cycliste amateur de relever un tel défi. Ce sont ces questions que les élèves s'étaient posés...

    Il nous a partagé son aventure en nous montrant des photos de son passage à Paris, Bruxelles, Berlin, Prague puis Varsovie.

    De Paris à Varsovie... retour par Massiac ! De Paris à Varsovie... retour par Massiac !

    Nous pensions le trouver tout amaigri, mais non. Il était en pleine forme et heureux de voir que nous aussi, nous étions sensibles au gaspillage alimentaire.

    C'est sûr, ce n'était pas simple tous les jours, surtout en République Tchèque où il a dû se nourrir pendant plusieurs jours avec un morceau de pain ; mais Baptiste savait que c'était pour la bonne cause.

    « Notre cycliste fou », comme l'a surnommé Galiano, a fait de belles rencontres et garde aujourd'hui contact avec les personnes qui l'ont aidé dans son périple.

    Après le récit de cette incroyable aventure, nous devons nous aussi faire encore plus attention et éviter de gaspiller.

    Un défi qui a passionné les élèves et qui les a inspirés...

    « Il devrait venir à l'école participer à la Vélorution. »     Benoît et Jeanne

    « J'aimerais bien faire comme lui, mais pas 4000km, je ne suis pas assez sportif »    Benoît

    « Il n'a même pas de voiture » s'étonne Anouchka.

    « Les gens jettent même des bonbons à la poubelle. Quel gâchis ! »

    « On pourrait nous aussi mettre un frigo à la cantine comme en Allemagne, où les parents d'élèves pourraient venir déposer les aliments qu'ils ont en trop chez eux. »     Philomène et Anna Coline

    « C'est un vrai aventurier : en pleine nuit, il a dû escalader des grillages pour accéder aux poubelles. »        Elfie et Samuel

    La classe de CM  

    « Fête de la Création version 2014 !Eleves et professeurs reçus au ministère de l'Education Nationale »

  • Commentaires

    1
    Emilie
    Mercredi 10 Septembre 2014 à 08:24

    C'est super! Quelle chance! Il aura pleins de choses à raconter, et les élèves aussi!

    2
    Céline C
    Mercredi 10 Septembre 2014 à 14:08

    Qui a dit que les liens internet n'étaient que virtuels!!Une belle rencontre en perspective!

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :