• la Rubrique consacrée aux travaux et découvertes sur l'Eau

    Eau"Le problème de l'eau n'est pas sa rareté, c'est son partage équitable entre tous, aussi bien entre les hommes qu'avec l'ensemble de la faune et de l'environnement."

    Ghislain de Marsily, membre de l'Académie des sciences, spécialisé en hydrologie

  • Avec le retour des beaux jours, les Incroyables Comestibles ont repris place dans les bacs potagers devant l'école. Les petits jardiniers ont planté avec enthousiasme  courgettes, tomates, fraisiers, poireaux et potirons. Ils ont maintenant à coeur d'en prendre soin. 

     

    Jardin potager

    Les arrosages ont débuté grâce à l'eau de notre réserve de pluie.


    1 commentaire
  • Les enfants de l’école Saint-André ont choisi le jour de la mi-carême pour fêter le carnaval. Le thème de l’année étant l’eau, ce sont des sirènes, marins, pêcheurs, poissons, nuages… qui ont égayé la cour de l’école jeudi dernier. Les élèves ont tout d’abord participé à des ateliers scientifiques et culinaires préparés et encadrés par les enseignants puis ont ensuite déambulé dans les rues massiacoises. Au retour du défilé, la fresque représentant la mer et peinte l’automne dernier sur un mur de la cour était inaugurée, en présence des intervenants (Benjamin Chappe, illustrateur jeunesse et Christophe Jean de l’atelier Décoligne de Brioude) et des différentes associations ayant sponsorisé la réalisation. L’après-midi s’est terminé par un goûter composé de crêpes et de smoothie préparés avec la participation des enfants et des parents bénévoles.

     

    Discours d'inauguration de la fresque :

     Bonjour Mesdames et Messieurs,

    Nous remercions tous ceux qui ont répondu présent à notre invitation. Aujourd’hui, jour de carnaval, nous inaugurons notre fresque.

    Cette année, notre thème d’éco- école est l’eau et cette fresque sera notre éco-code.

    Avant de commencer, il a fallu préparer le mur : ce sont les adultes qui s’en sont chargé. Christophe Dussaillant, ancien élève et professionnel en maçonnerie, a décrépi et poncé. Le maitre et les maitresses ont passé une couche de peinture blanche.

    Après, c’était notre tour. Nous avons d’abord travaillé avec Benjamin CHAPPE qui est illustrateur. Après discussions, nous avons décidé de représenter la mer puis nous avons dessiné la maquette en plusieurs étapes :

    -Les maternelles ont appris à mélanger les couleurs et faire des dégradés.

    -Les GS et CP ont tracé les grandes lignes du décor : la plage, la mer, les rochers,

    -Les CE ont créé les objets : le château, le phare, l’île, le palmier.

    -Les CM ont dessiné les personnages vivants : la baleine, le poulpe, les poissons, le dauphin, l’orque, et le kraken (créature fantastique)

    Ensuite, avec Cécile et Christophe JEAN qui sont peintres décorateurs, nous avons fait la peinture sur le mur.Il a d’abord fallu reproduire le paysage à l’échelle sur le mur, ce sont les CM qui s’en sont chargés. Puis les plus jeunes ont peint les fonds. Enfin tout le monde a participé à la peinture des animaux et des objets.Quand tout était peint, nous avons fait le contour des détails en noir et Christophe a verni la fresque pour la protéger et pour qu’elle reste belle longtemps.

    Et voilà le résultat !

    Nous tenons à remercier tous ceux qui nous ont aidé financièrement pour réaliser cette fresque :

    -          Le pôle ressource artistique et culturel de la région Auvergne

    -          La municipalité de Massiac représentée par Marie-Christine Delorme

    -          L’Association des Parents d’Elèves

    -          L’Association des Anciens et Amis de l’école représentée par Sylvie Lafarge

    -          Et bien sûr l’OGEC, Organisme de Gestion représenté par Elisabeth Lafarge.

    Maintenant, nous vous invitons à partager le goûter que nous avons préparé. Pendant la semaine du goût, les élèves de la classe de CE sont allés au lycée hôtelier de Brioude et ils ont appris à faire du smoothie. Nous avons choisi de le refaire aujourd’hui pour tout le monde.Pour accompagner cette boisson, nous avons décidé de faire des crêpes qui représentent le goûter traditionnel du carnaval. La pâte a été préparée ce matin dans toutes les classes et les mamans que nous remercions ont fait cuire les crêpes cet après-midi.

    Bon appétit !

    Les éco-délégués

     


    votre commentaire
  • Les éco-délégués se mobilisent pour éviter le gaspillage d'eau.

    Ils ont effectué deux relevés du compteur d'eau dans la cour de l'école les mardis 27 février puis 6 mars. Après calcul, notre consommation hebdomadaire s'est élevée à 7 m3.

    Le prochain relevé aura lieu mardi prochain. Nous espérons qu'en faisant plus attention, notre consommation peut baisser un peu.


    votre commentaire
  • Les enfants de maternelle ont visité l'exposition sur la loutre présente à la médiathèque durant tout le mois d'octobre.

    Ils ont pu découvrir l'habitat de cet animal inconnu et manipuler sa peluche.

    Exposition À la découverte de la loutre

    giboulée la loutre

    Exposition

    La visite s'est terminée par l'histoire de "Giboulée la loutre"qui rencontre les animaux de la rivière : le rat d'eau, le triton, le castor, le saumon, le martin pêcheur...


    1 commentaire
  • Nos petits explorateurs en herbes sont repartis à la découverte de l'Alagnon, cette fois à Charbonnier les Mines.

    Lors de cette journée de restitution toutes les écoles participantes au projet se sont retrouvées pour partager leurs réalisations.

    Les maternelles de Saint André avaient préparé une chorégraphie sur le thème des animaux de la rivière et des berges avec Sylvia Delsuc.

    Ils ont participé à des ateliers de jeux préparés par d'autres classes, un atelier pêche, ont écouté des contes et fait une sieste musicale.

    Une journée  très riche en découvertes !

    Pour voir à votre tour la chorégraphie, rendez-vous le vendredi 26 juin, 15h30 à l'école !


    votre commentaire
  • Le 2 Octobre les enfants de maternelle ont débuté leur projet "Explorons l'Alagnon et ses affluents" avec l'animateur Fabien ARNAUD.

    Ils ont accompagné Saulito jusqu'à la rivière.



    1 commentaire
  • C'était un de nos souhaits depuis longtemps rêvé. Le voici réalité. Le récupérateur d'eau offert par la mairie est installé et fonctionnel. Oserons-nous dire que nous attendons maintenant la pluie pour le remplir ?

    C'est par ici que ça se passe...  

    o7.jpg o1.jpg o2.jpg 

    Il suffit de tourner la manette pour voir l'eau couler.

     o3.jpg o4.jpg

    Pour comprendre d'où elle vient, il faut suivre le tuyau depuis la cour jusqu'au coin tri, le long de l'école.

     o5.jpg o6.jpg 

    Tout s'explique : l'eau du chéneau est déviée. Ce sont nos plantes de la cour qui sont contentes ! 

    Maintenant que nous savons que le dispositif est en marche, rendez-vous pour l'inauguration lors de la fête de la labellisation jeudi 4 juillet !


    votre commentaire
  • Il y a plusieurs années, des élèves avaient suggéré à la municipalité d'installer un récupérateur d'eau de pluie pour l'arrosage des plantes de Massiac. Les élus avaient accepté et ils les avaient invités à venir voir son fonctionnement.

    Aujourd'hui, ce récupérateur n'est plus utilisé car une nouvelle cuve, plus grande, a été installée dans les nouveaux locaux. Le représentant de la mairie au comité de suivi, Dominique Baduel, a proposé que nous l'installions dans notre école.

    Les CE2/CM1 ont donc débattu puis écrit à la mairie pour accepter avec joie.

    "(...)Avec les beaux jours qui arrivent, ça peut donner des idées à d'autres écoles ou aux parents d'élèves ou à tous les élèves quand ils seront grands. Merci beaucoup à toute l'équipe de la mairie."

        recuperateur-eau-1.jpgLes employés de la commune nous ont donc livré leur ancien récupérateur d’eau. C’est un gros bac blanc de 2000 litres qui pèse environ 100 kg vide. Il sera installé prochainement sur un chéneau de l’école.

    Comment ça marche  ?

    Quand il pleut, l’eau va dans la gouttière, ensuite elle descend par le chéneau puis dans le récupérateur par une déviation.

    Grâce au récupérateur, nous pourrons arroser gratuitement les plantes de notre école. Avant de l’avoir, on arrosait avec nos fonds de pichets de la cantine, mais ça ne suffisait pas toujours.

    On va maintenant réfléchir pour savoir si on le peint ou si on  lui fait une palissade en bois.

    Vocabulaire : attention, chéneau est un nom masculin : un chéneaurecuperateur-eau-2.jpg

    Nous avons profité de la venue des employés municipaux pour leur poser des questions. 

    Nous savons maintenant qu'il leur faut 4 à 5 jours pour installer les plantations de printemps dans la ville. En été, 3000 litres sont nécessaires à chaque arrosage. L'eau est prise dans le récupérateur ou à la rivière.


    votre commentaire
  • Parmi les projets d'aménagement de la cour de récréation, il y a celui d'installer un récupérateur d'eau de pluie pour arroser les plantes. Les CE2/CM1 ont débattu à ce sujet selon une règle pré-définie : la moitié du groupe est pour, l'autre moitié est contre. Le but étant de chercher des arguments, même si l'on peut être un peu frustré de ne pas donner son opinion réelle. A tour de rôle, les groupes proposent un argument nouveau ou une objection à l'argument donné.

    Résultats :

    - Contre :

    un récupérateur prend de la place

    il doit être fermé pour éviter les accidents

    il faut acheter le récupérateur

    il est rarement esthétique

    selon les systèmes, il faut parfois surveiller pour éviter les débordements

    ce n'est pas toujours simple à installer

    l'eau n'est pas potable, on ne peut pas s'en servir pour les humains

    le plastique de construction n'est pas un matériel naturel

    debat-eau-.jpg- Pour :

    c'est très utile en période de sécheresse

    l'eau du ciel est gratuite

    selon le modèle, le récupérateur peut être enterré, peint ou caché derrière une pallisade 

    c'est simple d'utilisation

    on peut donner l'eau aux plantes et aux animaux

    l'eau continue son cycle naturel

    c'est une manière de préserver les ressources de la planète (l'eau n'est pas traitée contrairement à celle du robinet) 

    ce peut être l'occasion d'une entraide entre voisins...

    La suite lors de la livraison !


    1 commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique