• la Rubrique pour connaitre de belles choses sur l'Alimentation

    "Que ta nourriture soit ton médicament" Alimentation

    Hippocrate

  • La semaine du gout a pour thème cette année le "tout à l'eau". Arlette, notre cuisinière  en profite pour faire découvrir aux enfants la potée, le pot au feu ou encore la cuisson du poisson au court-bouillon.

    Le mardi, en revanche, ce sont les élèves qui se sont mis à la préparation.

    Au menu,

    - Velouté de courgettes (CE)

    Repas fait-maison              Repas fait-maison

    - Gratin de pommes de terre (CM)

    - Poulet

    - Glace à la banane (maternelles)

    Repas fait-maisonRepas fait-maison

     

     

     

     

     

     

     

    La recette est très simple, il suffit de quelques bananes bien mûres que l'on épluche puis mixe. On ajoute un peu de sucre et du jus de citron. Le mélange est placé dans des moules à esquimaux au congélateur.

    - Brioche (CM) acompagnée d'un jus d'oranges préssées (GS/CP)

    Repas fait-maison               Repas fait-maison

    Repas fait-maison

     

     

     

    Bien sûr après tous ces épluchages, on n'oublie pas la dernière étape essentielle : se rendre au composteur.

     

     


    1 commentaire
  • Pique-nique fraich'attitude !Sans participer au concours, nous avons choisi de suivre la proposition de mise en valeur des fruits et légumes dans notre alimentation pour un pique-nique très vitaminé.

    Au menu : 
    brochettes de nature (melon, radis, olives, concombre, tomates)
    tartines de graines germées sur fromage de chèvre
    (les graines sont des lentilles blondes de la Planèze, le fromage vient de Molompize. Les germinations ont été réalisées dans les classes)
    gâteau aux fleurs (coquelicots, mauves et roses des près et jardins. Recette préparée par les CM)
    panier de fruits : fraises, pastèques et cerises à volonté accompagnés ou non de mousse au chocolat (à manger avant la fin d'année scolaire, on ne va pas gaspiller la nourriture quand même !)
    le tout accompagné d'un château la pompe 2017 servi en gourde ou éco-cup

    Une expérience renouvelable !


    1 commentaire
  • Les enfants de petite section maternelle vous font partager la recette "anti-gaspi" traditionnelle à base de pain sec qu'ils ont cuisiné pour le dessert de midi.

    Pour un plat de coupétade il  fautLa coupétade

    - 15 tranches de pain rassis
    - 75cL de lait
    - 6 œufs
    - 200g de sucre
    - 200g de pruneaux dénoyautés

    La coupétadeLa coupétade

     

     

     

     

     

     

     

    Dans un plat allant au four ranger les tranches de pain puis les pruneaux. Verser par dessus les œufs battus avec le sucre et le lait.
    Enfourner à 180°C environ  40 minutes.

    La coupétade

     Bon appétit !


    1 commentaire
  • Dans la classe des GS/CP nous travaillons actuellement sur l'alimentation. Nous avons découvert qu'il existe différentes familles d'aliments. Pour être en bonne santéMangeons équilibré , nous devons manger des aliments issus de chacune des familles :
    - des fruits et légumes, des produits laitiers, des féculents à chaque repas ;
    - de la viande, du poisson ou des œufs une fois par jour ; 
    En revanche, les produits gras et les sucreries ne sont pas nécessaires tous les jours. 
    Alors nous nous sommes amusés, en groupe, à composer des menus équilibrés pour tous les repas d'une journée.


    votre commentaire
  • Qui met le couvert ?Sophie, ancienne élève et aujourd'hui maman d'élève, est venue partager ses connaissances professionnelles dans l'art de la table aux CE et CM.

    Saurez-vous reconnaitre l'assiette de présentation, l'assiette creuse ou encore l'assiette à entremets ? Quant aux couverts, plus personne ne confondra les couverts à poisson (3 dents à la fourchette) des trois couverts à entremets, ni la cuillère à thé de la cuillère à café, ou encore la fourchette et la pince à escargot de la fourchette à huitre. Pour dresser la table, on disposera les couverts à un pouce du bord de la table et le pain à gauche. Voilà de quoi se mettre en appétit et se tenir droit à table, les mains sur la table, à la française (sur les genoux en Angleterre) !

    Merci à Sophie qui nous avait également préparé le jeu du serveur. Attention les assiettes !

     Qui met le couvert ? Qui met le couvert ?


    votre commentaire
  • Aidés par les bibliothécaires Michèle et Nathalie, les CE ont eu envie de mettre à l'honneur les livres de cuisine qui nous font souvent baver d'envie. Ils ont donc effectué une sélection d'ouvrages aux petits oignons qui saura vous raconter des salades, puis ils ont demandé un coup de mains aux autres classes pour avoir un meilleur coup de fourchette...

    Des livres à dévorer des yeux... mais pas seulement  Des livres à dévorer des yeux... mais pas seulement Des livres à dévorer des yeux... mais pas seulement

    Nul doute que vous ferez chou gras de cette exposition qui devrait vous aider à trouver de l'inspiration et vous donner envie de mettre la main à la pâte.

    Des livres à dévorer des yeux... mais pas seulement


    votre commentaire
  • Après les découvertes sur le yaourt aux fraises, les CE ont décidé de fabriquer eux-mêmes de délicieux yaourts natures sans machine électrique. Une bonne occasion de parler microbes et santé.

    Pour réaliser les yaourts il faut :1 = 18 (en yaourtométrie !)

    des ingrédients :
    - 1 litre de lait entier (bio de préférence, et local encore mieux). Normal, le yaourt est un produit laitier, on le savait.
    - 1 yaourt entier (bio aussi). Ce sera notre fournisseur de microbes vivants, des bactéries précisément.

    des ustensiles :
    - une casserole
    - un fouet
    - une louche
    - 18 verres
    - une glacière. Contrairement à son nom, une glacière peut aussi tenir au chaud. On dit qu'elle est isotherme.

    Réalisation :
    Faire chauffer le lait entre 45 et 50° (Avec le thermomètre, c'est mieux, sinon cela correspond à une température chaude mais agréable pour un doigt !) Hors du feu, ajouter un yaourt et mélanger au fouet. Verser dans les 18 verres que l'on disposera dans la glacière toute une nuit. On peut ajouter un fond d'eau très chaude sous les verres, et recouvrir la glacière fermée d'une couverture. 

    Le secret des microbes, c'est qu'ils aiment qu'on leur donne de la nourriture, de l'humidité et de la chaleur. C'est donc ce que nous avons fait pour les bactéries du premier yaourt qui se sont multipliées pour notre grand plaisir.

    Le saviez-vous ? Les yaourts étaient autrefois vendus en pharmacie car ils sont excellents pour nos microbes intérieurs qui nous aident à digérer (flore intestinale). Beaucoup de notre alimentation est réalisée à partir de microbes : le pain, les fromages, le vin... Les microbes, ce ne sont pas que des histoires de maladies !

    Plus d'info ici

    Et si vous avez envie de faire notre fameux gâteau au yaourt (aux fleurs), c'est ici


    votre commentaire
  • 100 % localC'était le défi lancé par l'association des Palhas : proposer des recettes culinaires avec des produits locaux. L'école a participé avec 19 recettes issues de ce blog que vous pouvez retrouver dans le livret édité pour les 10 ans d'éco-école. C'est la recette des biscuits menthe-mélisse qui a eu l'honneur du premier diplôme.
    Lors de la semaine du goût, des recettes ont également été proposées par notre cuisinière, Marie-Thérèse. La recette du sauté de porc aux pommes de terre boulangères a été plébiscitée pour notre deuxième diplôme remis par Jacqueline Valy, présidente des Palhas, lors de la cérémonie d'ouverture de la fête. 

    100 % local 100 % local


    votre commentaire
  • La recette concoctée par Marie-Thérèse lors de la semaine du gout à la cantine et sélectionnée pour les Palhas.

    Trop tard pour la photo du plat !

    Pour 6 personnes Trop tard pour la photo du plat !
    1 kg de porc dans l'épaule (GAEC du Mont Journal)
    1 oignon, 1 feuille de laurier du jardin
    1 cuillère de vin blanc (des Palhas : Gilles Monier)

    1.2 kg de Pommes de terre à chair ferme (Jess Bio : Samy Chadelat, Massiac)
    1 petit oignon, thym, laurier du jardin
    125 g de lardons (GAEC du Mont Journal)

    Dans une poêle, faire dorer l'oignon émincé, ajouter les morceaux de porc. Bien faire revenir chaque morceau. Déposer le tout dans une cocotte, déglacer la poêle au vin blanc et à l'eau. Verser ce bouillon obtenu sur la viande, saler, poivrer, ajouter une feuille de laurier, laisser cuire à feu doux 1h30 à 1h45. Remuer de temps en temps. Au cours de la cuisson, vérifier que la viande soit toujours recouverte de bouillon. En fin de cuisson, faire un roux léger pour épaissir la sauce.

    Éplucher et laver les pommes de terre, bien les rincer, les égoutter. Faire revenir dans une poêle les lardons et l’oignon émincé. Dans un plat allant au four déposer une couche de pommes de terre, puis les lardons, l’oignon, le thym et le laurier. Recouvrir du restant de pommes de terre, saler, poivrer, mouiller à hauteur avec le jus du sauté de porc. Mettre au four 1 h à 200 degrés environ. En fin de cuisson, rajouter du jus du sauté de porc si nécessaire.


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique