• Inauguration de la boite à livres...

     Mesdames et messieurs les représentants de la mairie, de la médiathèque, et de la Communauté de Communes,  chers parents.

    Nous sommes heureux de vous accueillir pour vous présenter notre nouvelle réalisation.

    Cette année, la Communauté de Communes de Massiac accueille le salon départemental du livre et de l’illustration jeunesse. Nous avons voulu profiter de cette action pour mettre en place un projet original, qui vous permettra de rester toujours à la page !

    Cette semaine c’est la semaine du plaisir de lire pour les associations de parents d’élèves car lire est un plaisir et partager ses livres, c’est aussi partager ce plaisir avec des amis.

    Les lectures nous cultivent et nous aident à grandir dans nos têtes et dans cœurs. Les mots qui sortent de nos têtes nous guérissent de nos maux de cœur.

    Avec l’accord et l’aide de la mairie, nous avons pensé construire un moyen de partager nos lectures par la mise en place d’une boite à livres.

    Nous remercions monsieur Denis Brunel, professeur de technologie etInauguration de la boite à livres pour rester à la page à plus d'un titre ancien directeur du collège Saint André d’avoir monté la structure avec des palettes de récupération. Les CP ont ensuite pu coller les baguettes et les CE, CM lasurer. Le but de cette boite à livres est de partager et faire circuler les livres qui nous ont marqués.

    Au lieu de le laisser trainer sur une étagère, confiez votre livre préféré à la boite à livres et trouverez peut-être en échange celui qui fera votre nouveau bonheur.

    Partagez vos coups de cœur, sans sortir le porte-monnaie.

    Livre à vous de lire maintenant et de semer des graines de lumière aux coins des rues !

    Les éco-délégués

     Inauguration de la boite à livres pour rester à la page à plus d'un titre Inauguration de la boite à livres pour rester à la page à plus d'un titre

    Lire un livre sous un arbre en double le plaisir.
    On ne sait plus si on tourne les pages ou si on feuillette l’arbre. Jean Chalon

    Un livre est une fenêtre par laquelle on s'évade. Julien Green.

    Inauguration de la boite à livres pour rester à la page à plus d'un titre   Inauguration de la boite à livres pour rester à la page à plus d'un titre
    Livres d’accès 24h/24. Une boite très attractive, on aurait presque envie de rentrer dedans !!

    Notre boite à livres est inscrite sur le site https://www.boite-a-lire.com/ 


    1 commentaire
  • A la suite du projet des éco-délégués et comme vous avez pu le lire dans les journaux, les enfants ont réalisé leurs serviettes de table en tissu.

    Chers parents, nos serviettes sont prêtes !

    A partir de lundi, nous les utiliserons à la cantine. Nous les rapporterons à la maison tous les vendredis pour les laver et chaque lundi, il faudra les remettre dans le cartable.

    Encore merci à nos couturières.

    Les éco-délégués

    En plus de l'économie de papier, c'est 230 euros économisés par an !!


    votre commentaire
  • Rappelez-vous, d'avril à juin l'an dernier, les CE avaient suivi le périple d'un cycliste relevant le défi incroyable de relier 7 capitales en vélo sans acheter de nourriture ! Son but était de dénoncer le gaspillage alimentaire de nos pays. Il s'était donc nourri des produits destinés à être jetés par les restaurants, épiceries, grandes surfaces... Quelques poils de barbe plus tard, il avait réussi !

    La classe de CE avait communiqué avec lui via son blog. Et en fin d'année, les élèves lui avaient lancé  une invitation improbable (il habite à Tours) : le thème 2014/2015 serait l'alimentation, viendrait-il témoigner à Massiac ?

    Quelle surprise malgré tout d'entendre mardi dernier un certain "Baptiste" au téléphone demandant s'il pouvait venir nous voir lundi prochain à l'école !!

    Bien sûr que oui qu'il pouvait !

    La suite le lundi matin :

    Les élèves se sont donc préparés à l'accueillir... en faisant la cuisine dès 8 heures du matin. La recette ? Celle-ci bien sûr ! (chair de banane en plus pour l'occasion)

    Un petit aperçu de sa recherche de nourriture :

    Attention, en regardant cette vidéo, deux musiques risquent de se superposer, il faudra en couper une : celle de la vidéo ou du diaporama 7 articles plus bas, fête de la labellisation ;))

    Mais comment est-ce donc possible d'arriver à se nourrir trois mois de cette manière en ayant une activité physique intense ? Pourquoi jette-t-on autant de nourriture ? Qu'est-ce qui a donné envie à un cycliste amateur de relever un tel défi. Ce sont ces questions que les élèves s'étaient posés...

    Il nous a partagé son aventure en nous montrant des photos de son passage à Paris, Bruxelles, Berlin, Prague puis Varsovie.

    De Paris à Varsovie... retour par Massiac ! De Paris à Varsovie... retour par Massiac !

    Nous pensions le trouver tout amaigri, mais non. Il était en pleine forme et heureux de voir que nous aussi, nous étions sensibles au gaspillage alimentaire.

    C'est sûr, ce n'était pas simple tous les jours, surtout en République Tchèque où il a dû se nourrir pendant plusieurs jours avec un morceau de pain ; mais Baptiste savait que c'était pour la bonne cause.

    « Notre cycliste fou », comme l'a surnommé Galiano, a fait de belles rencontres et garde aujourd'hui contact avec les personnes qui l'ont aidé dans son périple.

    Après le récit de cette incroyable aventure, nous devons nous aussi faire encore plus attention et éviter de gaspiller.

    Un défi qui a passionné les élèves et qui les a inspirés...

    « Il devrait venir à l'école participer à la Vélorution. »     Benoît et Jeanne

    « J'aimerais bien faire comme lui, mais pas 4000km, je ne suis pas assez sportif »    Benoît

    « Il n'a même pas de voiture » s'étonne Anouchka.

    « Les gens jettent même des bonbons à la poubelle. Quel gâchis ! »

    « On pourrait nous aussi mettre un frigo à la cantine comme en Allemagne, où les parents d'élèves pourraient venir déposer les aliments qu'ils ont en trop chez eux. »     Philomène et Anna Coline

    « C'est un vrai aventurier : en pleine nuit, il a dû escalader des grillages pour accéder aux poubelles. »        Elfie et Samuel

    La classe de CM  


    2 commentaires
  • Les CE ont découvert le drôle de projet d'un français de 26 ans, Baptiste, qui s'est donné le défi de parcourir 3000 km en vélo de Paris à Varsosie, en 7 capitales. Jusque-là ce ne serait qu'un défi sportif, mais il a choisi de ne pas acheter de nourriture sur son trajet.

    Les élèves ont alors fait des hypothèses :

    - il emporte toute sa nourriture ! C'est froid : trop lourd ! 

    - il vole ! Toujours froid : la maitresse n'en parlerait pas ! 

    - il ne mange plus ! Glacial : impossible !

    - il troque sa nourriture contre des services. C'est tiède : ça serait possible, mais ce n'est pas sa motivation.

    - il fait les poubelles. Ca brûle : il veut s'approvisionner uniquement de nourriture destinée à être jetée !

    Son but est de dénoncer le gaspillage alimentaire au détriment de million de personnes qui meurent de faim. Il récupérera donc les produits destinés à être jetés par les restaurants, épiceries, grandes surfaces, marchés...

    Avant de partir en vacances, les CE lui ont donc laissé un commentaire d'encouragement sur son blog auquel il a répondu. La suite donc après les vacances.

    Pour suivre ses aventures, c'est par ici : http://lafaimdumonde2014.com/faim-du-monde.png

    Suite en septembre 2014 : Visite de Baptiste dans notre école !!!


    votre commentaire
  • Pour faire les meilleurs choix économiques et écologiques.

    Bons préparatifs de la rentrée !   

    Et si tu as tout compris, relève le défi !

    (clique sur l'image pour accéder au jeu.)

    winz-et-lou-defi.jpg

     Et n'oublie pas ta gourde pour l'école....   

     Pour rappel, si tu as besoin d'une gourde, tu peux en trouver en vente à l'école


    votre commentaire
  • Voici un test inventé par une élève de CE2. Pour y répondre, munissez-vous d'un papier et d'un crayon et notez vos réponses (nombre de formes identiques), puis voyez en commentaire votre profil.

    Et partagez vos remarques en commentaires si cela vous dit !

    Question 1  

    Vous préférez avoir une maison

    c en campagne

    O   dans un village

    p en ville

    Question 2

    Vous  préférez que votre cerisier soit :

    c  non traité et qu'il se développe dans votre jardin

    O  qu'il soit traité bio

    p qu'il soit traité (non bio) dans un grand champ

    Question 3

    Vous mangez :

    c tout bio !

    O   souvent du bio mais quelque fois du non bio

    p  vous mangez  façon Mac do

    Question 4

    Vous êtes en été, vous partez en vacances :

    c  à la mer ou en forêt, vive l'aventure !

    O  chez vos grands-parents, il y a la rivière, vous pouvez vous baigner

    p  dans un super hôtel de luxe à Londres, à Paris ou à Lyon.


    3 commentaires
  • Pour préparer la rentrée de septembre, les listes de fournitures scolaires rappellent depuis plusieurs années qu'il n'est absolument par nécessaire que les enfants possèdent du matériel neuf. Les outils déjà en leurs possessions font parfaitement l'affaire. Cette invitation est cohérente avec le projet éco-école : environnement et solidarité comme l'indiquent cette année les recommandations officielles :   ecolier.jpg

    "La présentation de la liste des fournitures aux élèves doit s'inscrire dans une démarche pédagogique, l'objectif étant de les préparer à être des individus responsables et autonomes, capables de distinguer le nécessaire de l'accessoire. Cette démarche participe de l'éducation à l'autonomie et à l'initiative définie par le socle commun de connaissances et de compétences. Elle est l'occasion d'une réflexion sur les différents critères de nature à guider leur choix, indépendamment de toute incitation publicitaire. En particulier, les élèves doivent être informés de la nécessité d'éviter l'achat de produits fabriqués par des enfants dans des conditions contraires aux conventions internationales (article L. 312-15 du code de l'Éducation).

        Le sujet est également en lien avec l'éducation au développement durable. Les élèves seront sensibilisés à la prise en compte des critères environnementaux dans le choix de fournitures scolaires."


    votre commentaire
  • bg_diplome.jpg 


    votre commentaire
  • camera--.jpgDepuis le mois de décembre, les élèves de CE2/CM1 deviennent tour à tour cameramen, preneurs de son, chefs de plateau ou acteurs. Grâce à Christophe Bédrossian de l'association Soleil Devant, ils ont pour objectif de créer deux courts-métrages qui sensibiliseront à la réduction des déchets. Bientôt le cinéma (astuces visuelles et rôles hors champ des techniciens) n'aura plus de secret pour eux. Ils seront aussi devenus incollables sur le gaspillage de la consommation en excès...


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique