• Un éco-code qui se mange sans fin...

    Pourquoi une recette à partager ?
    Pour être labellisés éco-école, nous devons choisir une action (éco-code) sur notre thème de l’alimentation. Cette année, nous avons découvert le long chemin de notre nourriture de la terre à notre assiette qui demande beaucoup de travail. Pour éviter de gaspiller cette nourriture, on peut être inventif en cuisine ! Nous avons aussi découvert que manger, c'est se nourrir mais aussi se réunir.

    Pourquoi un levain ?Un éco-code qui se mange sans fin...
    Un peu comme dans le livre « Le gâteau de paix » de Didier Levy, ce levain va gonfler de maison en maison pour faire une chaine d’amitié. Comme chacun donne trois parts de levain à des amis et que chaque ami donne à son tour trois parts, ça fera beaucoup de paix ! Peut-être que notre recette ira dans d’autres pays !

    Quel gâteau faire ?
    Quand le dixième jour la pâte est prête pour votre gâteau, au lieu de suivre la recette proposée, vous pourrez inventer votre recette originale : ajouter un ingrédient inattendu, choisir un moule de forme différente…

    Comment partager votre invention ?
    Quand vous aurez inventé votre recette, envoyez-la nous par la poste, écrivez sur ce blog ou par l’adresse de messagerie...

    Manger, c’est nourrir, réjouir et réunir !


    Un éco-code qui se mange sans fin...Ce gâteau est fabriqué à partir d’un levain naturel qui se fait en 10 jours. La base est la préparation que vous recevez de votre ami. Elle n’aime pas le réfrigérateur et préfère les endroits chauds puisqu'elle contient une levure qui aime, comme tous les microbes, le chaud et l'humidité. (C'est qu'on en apprend des choses en cuisine ! un peu de lecture, de math, des sciences...) Télécharger « Eco-code.pdf »

    Les éco-délégués ont donc démarré l'expérience. Ils ont reçu le levain qu'ils vont nourrir chez eux. Dans les classes nous avons aussi testé la recette avec des pommes en CM, des poires et bananes en CE, du chocolat en GS/CP, de la poudre d'amandes en maternelle. 

    Un éco-code qui se mange sans fin... Un éco-code qui se mange sans fin... Un éco-code qui se mange sans fin... Un éco-code qui se mange sans fin...

     Et vous ?

    « Le petit pont de bois...Inauguration de la boite à livres pour rester à la page à plus d'un titre »

  • Commentaires

    1
    Emilie
    Lundi 16 Mars 2015 à 07:33

    Super!

    2
    ac
    Mercredi 25 Mars 2015 à 14:18

    dans le gateau nous avons ajouter : des noix et des noisettes hachés , de la fleur d'oranger , de la 

    cannelle et de la pomme . C'était trés bon !!!coolwinktongue

    3
    C J
    Mercredi 1er Avril 2015 à 19:33

    Nous avons    remplacé les 4 pommes par 4 bananes.

    C'était délicieux!!!!! coolyeshappyr 

    4
    EMMA BR
    Jeudi 2 Avril 2015 à 17:12
    dans mon gateaux j'ai mis du cacao


    c'etait délicieux!!!!!!!!!!!!!!!
    5
    Vendredi 3 Avril 2015 à 21:02

    Notre gâteau était une version à la framboise.

    TROP  BON!!!!!!!!!!!!!cool 

    Fanny V

    6
    Lélé
    Jeudi 9 Avril 2015 à 20:22

    Dans mon gâteau j'ai mis 2 poires ,1 pomme et des carrés de chocolat glasseswinktongue 

    7
    EMMA BR
    Vendredi 10 Avril 2015 à 19:22
    jesper que il aura douttre message!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
    8
    nono
    Samedi 18 Avril 2015 à 19:36

     


    mon gâteau était à  la poire et à la pomme.clown

    9
    FANNY M
    Dimanche 26 Avril 2015 à 17:55

    Mon gâteau à moi était à la pomme et à la noix...c'était un vrai délice.winktongue cool 

    10
    AD
    Lundi 27 Avril 2015 à 19:57
    Dans mon gâteau j'ai mis de la praline c'était super bon !!!!!!!!!!!!!!!!!
    11
    Corinne
    Dimanche 10 Mai 2015 à 20:50

    Gâteau aux noisettes, noix et chocolat blanc pour moi et c'était très bon yes


    Chaque matin, j'avais l'impression de remuer une mousse au chocolat (sauf pour L'ODEUR, beurk !)


     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :