• Comme convenu les électeurs du CP au CM2 se sont retrouvés au bureau de vote après une campagne électorale avec programme et affiches des candidats.

    L'art de la démocratie

    Les éco-délégués élus sont donc :

    Galiano, Elfie, Noah, Alexandre, Fanny, Tristan, Chloé, Valentin, Clarence, Hugo.

    Première réunion : mardi 24 novembre

    L'art de la démocratie

    Rappel des règles du jeu :

    - Les élus de l'an dernier ne peuvent se représenter.
    - En CE et CM, la parité est de mise. On vote pour un garçon et une fille.
    - Pour voter, chaque électeur aura sa carte et votera dans le secret de l'isoloir.
    - Chaque candidat peut voter pour lui !
    - S'il y a égalité au scrutin (comptage des voix), un deuxième tour sera nécessaire.
    - Attention aux votes blancs et nuls...
    - Un électeur absent peut voter par procuration en choisissant un copain de confiance.
    - L'élu s'engage à participer aux réunions, à transmettre les informations... et à tenir sa langue s'il y a des secrets ! wink2


    2 commentaires
  • Pour notre neuvième labellisation, les classes avaient préparé la veille et le matin un gâteau inattendu aux fleurs des champs, accompagné de sirops biologiques des Palhas.
    Devant les parents et les enfants réunis, les maternelles ont présenté leur danse inventée pour "Explorons l'Allagnon", mettant en scène la biodiversité de la rivière. Les CM ont donné tous les conseils du marchand de sable avec leur oreiller réalisé pour le concours de la Ligue contre le cancer sur le thème "le sommeil,  un plein d'énergie" et dont ils ont gagné le premier prix dans leur catégorie. Une élève de CM nous a aussi offert un très beau poème de sa composition pour marquer la fin des années de primaire.
    Nous avons ensuite découvert notre nouveau drapeau de labellisation que nous partageons avec trois écoles primaires privées dans le Cantal.
    Enfin, cette année est marquée par le départ de la maitresse Chrystelle à qui nous avons offert fleurs et plantes comestibles pour conclure cette année sur l'alimentation. Bonne installation dans sa nouvelle école !
    Après la dégustation, les parents ont pu visionner photos des voyages et montage audio-visuel des CE.

    Fête de la labellisation 2015Fête de la labellisation 2015Fête de la labellisation 2015 Fête de la labellisation 2015 Fête de la labellisation 2015Fête de la labellisation 2015
    Arlette se découvrant dans le montage " De la terre à l'assiette" !


    votre commentaire
  • La fin d'année approchant, deux réunions se profilent :

    smile Eco-délégués (enfants) : réunion le mardi 16 juin de 12h30 à 13h15. Projets de courrier à la mairie, organisation future...

    smile Comité de suivi (adultes) : jeudi 25 juin à 20 heures. A l'ordre du jour :
    - Bilan des réalisations de l'année sur le thème de l'alimentation, et de la culture
    - 10 ans de label en juin 2016
    - prochaine fête de la Création en septembre 2015
    - projets divers 2015/2016 sur le thème principal de la solidarité

    Tout parent curieux et intéressé par le sujet est le bienvenu au comité de suivi. Parlez-en à l'enseignante de votre enfant ! 


    votre commentaire
  • Pourquoi une recette à partager ?
    Pour être labellisés éco-école, nous devons choisir une action (éco-code) sur notre thème de l’alimentation. Cette année, nous avons découvert le long chemin de notre nourriture de la terre à notre assiette qui demande beaucoup de travail. Pour éviter de gaspiller cette nourriture, on peut être inventif en cuisine ! Nous avons aussi découvert que manger, c'est se nourrir mais aussi se réunir.

    Pourquoi un levain ?Un éco-code qui se mange sans fin...
    Un peu comme dans le livre « Le gâteau de paix » de Didier Levy, ce levain va gonfler de maison en maison pour faire une chaine d’amitié. Comme chacun donne trois parts de levain à des amis et que chaque ami donne à son tour trois parts, ça fera beaucoup de paix ! Peut-être que notre recette ira dans d’autres pays !

    Quel gâteau faire ?
    Quand le dixième jour la pâte est prête pour votre gâteau, au lieu de suivre la recette proposée, vous pourrez inventer votre recette originale : ajouter un ingrédient inattendu, choisir un moule de forme différente…

    Comment partager votre invention ?
    Quand vous aurez inventé votre recette, envoyez-la nous par la poste, écrivez sur ce blog ou par l’adresse de messagerie...

    Manger, c’est nourrir, réjouir et réunir !


    Un éco-code qui se mange sans fin...Ce gâteau est fabriqué à partir d’un levain naturel qui se fait en 10 jours. La base est la préparation que vous recevez de votre ami. Elle n’aime pas le réfrigérateur et préfère les endroits chauds puisqu'elle contient une levure qui aime, comme tous les microbes, le chaud et l'humidité. (C'est qu'on en apprend des choses en cuisine ! un peu de lecture, de math, des sciences...) Télécharger « Eco-code.pdf »

    Les éco-délégués ont donc démarré l'expérience. Ils ont reçu le levain qu'ils vont nourrir chez eux. Dans les classes nous avons aussi testé la recette avec des pommes en CM, des poires et bananes en CE, du chocolat en GS/CP, de la poudre d'amandes en maternelle. 

    Un éco-code qui se mange sans fin... Un éco-code qui se mange sans fin... Un éco-code qui se mange sans fin... Un éco-code qui se mange sans fin...

     Et vous ?


    11 commentaires
  • Prochaines réunions des éco-délégués : à vos agendas !

    En attendant le comité de suivi de l'école Notre Dame des Oliviers à Murat, les éco-délégués ont découvert au retour de vacances la lettre écrite par ceux de NDO : ils les remercient des envois de graines pour les oiseaux, de la liste de nos plantes qui peuvent être dédoublées pour leurs cours et des affiches contre le gaspillage alimentaire...

    Le 27 février au soir, c'est, cette fois-ci, en direct que la rencontre a eu lieu avec les éco-délégués de Murat. Un seul comité réunit les adultes et les enfants contrairement à nous.

    Réunions  et rencontres des éco-délégués

    Réunions  et rencontres des éco-déléguésDe nombreux adultes sont présents : des parents, des représentants d’associations comme le Parc des Volcans d’Auvergne, les enseignantes, le personnel… Les enfants élus ont présenté l’avancé des différents projets qu’ils avaient évoqués lors de leur première réunion. Ils travaillent sur la biodiversité et pour cela ils ont installé des mangeoires sur toutes les fenêtres avec des ventouses pour observer les oiseaux. Ils viennent juste de construire leur hôtel à insectes qui accueillera sans doute coccinelles et perce-oreilles. Ils prévoient d’aménager des plates-bandes avec nos divisions de plantes que nous leur ferons parvenir et avec des boutures d’arbustes fruitiers comme des framboisiers. Ils veulent aussi fleurir leurs fenêtres, des messieurs ont déjà quelques idées pour les travaux nécessaires et se retrouveront bientôt pour cela…

    Ils nous ont aussi raconté qu’ils avaient rendu visite au Lioranus, le plus vieil arbre du Lioran, lors de leur sortie raquettes.Réunions  et rencontres des éco-délégués

    Après la réunion, nous avons profité d’une visite guidée du lombricomposteur et des salles de classe par les enfants. La réunion s’est terminée par un verre de cidre pour les grands, un verre de sirop pour les plus jeunes.

     

    Mardi 3 mars, les éco-délégués, toujours assidus, se sont à nouveau retrouvés à l'école pour travailler à l'inauguration du pont suspendu, à l'éco-code et au projet de mur contre la faim.

     

    Prochaine réunion, le vendredi 13 mars qui permettra de préparer l'inauguration de la boite à livres !


    votre commentaire
  • Séverine Perrier, journaliste à la Montagne, a rencontré les éco-délégués vendredi 30 janvier. Son interview portait sur nos actions de lutte contre le gaspillage alimentaire.

    Retrouvez son article ci-joint :

    Les éco-délégués ont également profité de la réunion pour lancer l'opération : la serviette passe à table !


    votre commentaire
  • Les éco-délégués se sont retrouvés pour préparer les documents à faire parvenir à l'école Notre Dame des Oliviers à Murat, entrée dans le programme Eco-école. Suite à leur vidéo-conférence, ils ont listé les plantes de l'école qu'ils pourraient dédoubler et partager, préparé des affiches pour les classes et des pins's pour les éco-délégués pour inviter à la lutte contre le gaspillage alimentaire, et enfin mis de côté des graines à oiseaux à partir d'un sac de la LPO et de la collecte des pépites des tournesols de l'école. Le tout sera confié à Frédérique Seychal, maitre E, qui intervient aussi à Murat.

    Le projet de couture des serviettes de la cantine prend forme. Des mamans se sont proposées et du tissu a été collecté. Le premier atelier aura lieu le jeudi 22 après-midi.

    Enfin, le pont suspendu, financé par le prix de la sécurité routière, est arrivé. Il faut le monter. Les associations partenaires de l'école vont donc être sollicitées pour un coup de main technique ! Les enfants ont prévu l'inauguration pour bientôt, si la météo se montre favorable...


    votre commentaire
  • Comme cela avait été prévu, les éco-délégués de Notre Dame des Oliviers et ceux de Saint André se sont retrouvés à distance pour échanger au sujet de leurs projets. Une première du genre ! La première caméra était dans la BCD de NDO tandis que la seconde était dans une classe de notre école.

    Vidéo conférence pour les éco-délégués Massiac/Murat !  Vidéo conférence pour les éco-délégués Massiac/Murat !

    L’école NDO a pris le thème la biodiversité. Les élèves souhaitent donc installer des plates-bandes  et des bacs à fleurs. Nous allons leur communiquer la liste des plantes que nous avons en extérieur et que nous pouvons dédoubler. Nous regarderons aussi parmi les sachets de graines que nous avons. La maitresse Frédérique Seychal travaillant dans les deux écoles pourra faire le facteur.

    Tandis que nous avons un composteur dans le jardin, ils utilisent un lombri-composteur offert par les Cramades. Nous leur avons demandé s’il était possible d’avoir une photo.

    Avec l’arrivée de nouvelles plantes, ils veulent inviter oiseaux et insectes. Mangeoires et nichoirs sont en projet de construction et d’installation. Comme nous pour les derniers nichoirs, les maitresses vont prendre contact avec la Ligue de Protection des Oiseaux. Pour les insectes, ils veulent construire des hôtels. Ce qui est aussi notre projet. Nous pourrons comparer nos sites d’hébergement ! Dans les deux écoles, les maternelles souhaitent élever des coccinelles. Les enfants de Murat vont donc découvrir pourquoi coccinelles, fourmis et pucerons se retrouvent sur les mêmes branches…

     De notre côté, nous avons présenté notre projet sur l’alimentation. (...)

    Les élèves de Murat utilisent leurs serviettes en tissu pour la cantine. De notre côté ce sera une remise au gout du jour, après de longues années en serviettes-papier jetables. A la suite de la vidéo-conférence, nous écrivons une lettre qui sera adressée aux parents afin de leur demander des chutes de tissu et voir si des parents/grands-parents pourraient venir animer des ateliers de couture qui permettraient à chacun de coudre sa propre serviette.

    Autres sujets à la suite de la première réunion :

    Parmi les éco-délégués, certains avaient fait des recherches sur la composition de la moutarde ( graines de moutarde (la plante), vinaigre, sel), du ketchup (tomates en purée, vinaigre, sucre, sel), de la vinaigrette (huile, vinaigre, moutarde, sel)

    Tous contiennent donc du vinaigre. Le ketchup est sucré (certains éco-délégués ont été surpris de le découvrir). La vinaigrette est un produit gras, mais il nous manque la composition de la mayonnaise pour finir l’étude comparative. 

    Pour que chacun trouve sa place dans la cour de récréation, puisse jouer sans gêner et être gêné, et puisse découvrir de nouveaux jeux, les éco-délégués décident que le foot sera un mis en place seulement les lundis et jeudis.


    1 commentaire
  • Les éco-délégués se sont retrouvés peu après leur élection. Ils ont mis en commun leurs propositions (Extrait de leur compte-rendu) :

    Sur le thème de l’alimentation :

    • Réaliser des affiches pour dire qu’il  ne faut pas gaspiller la nourriture.

    • Réaliser un jardin pour la cuisine. Plusieurs expériences dans les années passées ont déjà été réalisées, nous pourrons continuer au printemps modestement car nous ne serons jamais capables de produire assez pour tout un repas !

    • Aider les petits à la cantine. L’organisation de la cantine est en deux services à nouveau. Il est donc possible que des enfants s’inscrivent pour ce service.

    • Réfléchir à la place de la moutarde, du ketchup et de la mayonnaise. Après discussion, les éco-délégués devront chercher la composition de ces aliments, ainsi que celle de la vinaigrette.

    • Prendre de vraies serviettes en tissu pour la cantine plutôt que des serviettes en papier jetable.

    Sur le thème de la biodiversité :

    • Faire des balades en forêt pour apprendre des choses sur la nature.

    • Installer des élevages en classe pour faire des observations. Pourquoi ne pas élever des coccinelles cette année ? Il est prévu d’installer un hôtel à insectes en mars avec la collaboration d’Emilie.

    Sur le thème de la solidarité :

    • En plus de l’entraide à la cantine, chacun peut être attentif à l’entraide pendant les récréations ou encore pendant l’étude.

    Sur le thème de la culture :

    • Faire du théâtre.

    • Organiser une journée espagnole. La journée anglaise avait été un succès l’an dernier, nous pourrions aussi proposer une journée espagnole en profitant de la présence des deux enfants espagnols dans l’école.

    Sur le thème du cadre de vie :

    • Dessiner des cages de but. Ceux qui jouent auraient aimé récupérer les cages de l’ancien collège mais elles ne sont pas en état. Ceux qui ne jouent pas (ou moins souvent) souhaiteraient que le terrain soit plus délimité pour que le ballon ne gêne pas les autres activités de la récréation. Les éco-délégués doivent en discuter dans leurs classes.

    • Avoir une cabane dans la cour de récréation. Nous attendons d’abord l’installation de la passerelle que nous avons gagnée suite au prix de la Prévention Routière.

    • Organiser des jeux collectifs et/ou sportifs pendant les récréations. Pourquoi ne pas utiliser des patins à roulettes ou autres moyens de déplacement originaux ? Les CE fabriquent pour l’instant des échasses avec des boites de conserve.

    Sur le thème des déchets : 

    • Etre attentifs à ramasser les déchets de la cour.

    L’école Notre Dame des Oliviers à Murat travaille cette année sur la biodiversité et demandera sa labellisation éco-école comme nous en fin d’année. Ses éco-délégués sont déjà élus. Nous devrions communiquer avec eux par visio-conférence, pour partager nos idées et projets.


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique