• Après les découvertes sur le yaourt aux fraises, les CE ont décidé de fabriquer eux-mêmes de délicieux yaourts natures sans machine électrique. Une bonne occasion de parler microbes et santé.

    Pour réaliser les yaourts il faut :1 = 18 (en yaourtométrie !)

    des ingrédients :
    - 1 litre de lait entier (bio de préférence, et local encore mieux). Normal, le yaourt est un produit laitier, on le savait.
    - 1 yaourt entier (bio aussi). Ce sera notre fournisseur de microbes vivants, des bactéries précisément.

    des ustensiles :
    - une casserole
    - un fouet
    - une louche
    - 18 verres
    - une glacière. Contrairement à son nom, une glacière peut aussi tenir au chaud. On dit qu'elle est isotherme.

    Réalisation :
    Faire chauffer le lait entre 45 et 50° (Avec le thermomètre, c'est mieux, sinon cela correspond à une température chaude mais agréable pour un doigt !) Hors du feu, ajouter un yaourt et mélanger au fouet. Verser dans les 18 verres que l'on disposera dans la glacière toute une nuit. On peut ajouter un fond d'eau très chaude sous les verres, et recouvrir la glacière fermée d'une couverture. 

    Le secret des microbes, c'est qu'ils aiment qu'on leur donne de la nourriture, de l'humidité et de la chaleur. C'est donc ce que nous avons fait pour les bactéries du premier yaourt qui se sont multipliées pour notre grand plaisir.

    Le saviez-vous ? Les yaourts étaient autrefois vendus en pharmacie car ils sont excellents pour nos microbes intérieurs qui nous aident à digérer (flore intestinale). Beaucoup de notre alimentation est réalisée à partir de microbes : le pain, les fromages, le vin... Les microbes, ce ne sont pas que des histoires de maladies !

    Plus d'info ici

    Et si vous avez envie de faire notre fameux gâteau au yaourt (aux fleurs), c'est ici


    votre commentaire
  • 100 % localC'était le défi lancé par l'association des Palhas : proposer des recettes culinaires avec des produits locaux. L'école a participé avec 19 recettes issues de ce blog que vous pouvez retrouver dans le livret édité pour les 10 ans d'éco-école. C'est la recette des biscuits menthe-mélisse qui a eu l'honneur du premier diplôme.
    Lors de la semaine du goût, des recettes ont également été proposées par notre cuisinière, Marie-Thérèse. La recette du sauté de porc aux pommes de terre boulangères a été plébiscitée pour notre deuxième diplôme remis par Jacqueline Valy, présidente des Palhas, lors de la cérémonie d'ouverture de la fête. 

    100 % local 100 % local


    votre commentaire
  • La recette concoctée par Marie-Thérèse lors de la semaine du gout à la cantine et sélectionnée pour les Palhas.

    Trop tard pour la photo du plat !

    Pour 6 personnes Trop tard pour la photo du plat !
    1 kg de porc dans l'épaule (GAEC du Mont Journal)
    1 oignon, 1 feuille de laurier du jardin
    1 cuillère de vin blanc (des Palhas : Gilles Monier)

    1.2 kg de Pommes de terre à chair ferme (Jess Bio : Samy Chadelat, Massiac)
    1 petit oignon, thym, laurier du jardin
    125 g de lardons (GAEC du Mont Journal)

    Dans une poêle, faire dorer l'oignon émincé, ajouter les morceaux de porc. Bien faire revenir chaque morceau. Déposer le tout dans une cocotte, déglacer la poêle au vin blanc et à l'eau. Verser ce bouillon obtenu sur la viande, saler, poivrer, ajouter une feuille de laurier, laisser cuire à feu doux 1h30 à 1h45. Remuer de temps en temps. Au cours de la cuisson, vérifier que la viande soit toujours recouverte de bouillon. En fin de cuisson, faire un roux léger pour épaissir la sauce.

    Éplucher et laver les pommes de terre, bien les rincer, les égoutter. Faire revenir dans une poêle les lardons et l’oignon émincé. Dans un plat allant au four déposer une couche de pommes de terre, puis les lardons, l’oignon, le thym et le laurier. Recouvrir du restant de pommes de terre, saler, poivrer, mouiller à hauteur avec le jus du sauté de porc. Mettre au four 1 h à 200 degrés environ. En fin de cuisson, rajouter du jus du sauté de porc si nécessaire.


    votre commentaire
  • Pour la semaine du goût chaque classe a préparé un plat. La classe de CM a cuisiné un gratin de légumes à base de carottes, de pommes de terre, de cardes et de courgettes bio et locales. 

    Gratin de légumes   Gratin de légumes


    votre commentaire
  • Pour la semaine du gout, les enfants de maternelle se sont chargés du dessert fait-maison. Voici une idée originale pour manger des courgettes.

     

    Pour cuisiner notre gâteau il faut

     

    55g de beurreGâteau chocolat courgette 

    120g de farine

    30g de cacao non sucré

    80g de chocolat noir

    2 œufs

    90g de sucre

    175g de courgettes

    1 sachet de levure

    1/2 c à café d'extrait de vanille

     

    Préchauffer le four à 180°C
    Hacher le chocolat grossièrement et réserver.
    Râper les courgettes et réserver.
    Mélanger le beurre, le sucre, les œufs et la vanille.
    Ajouter le cacao, la farine et la levure et mélanger.
    Incorporer les courgettes et le chocolat et remuer pour bien les enrober.
    Verser la préparation dans le moule préalablement beurré.
    Enfourner environ 40 minutes.
    Laisser refroidir et démouler .

     

    Gâteau chocolat courgette Gâteau chocolat courgette


    1 commentaire
  • Les élèves de Grande Section et CP ont préparé la sauce qui accompagnait le poisson du repas fait-maison lors de la semaine du gout.

    Ingrédients : 30 g de beurre, 40cl de crème fraiche liquide, 4 cuillères à soupe de jus de citron, 1 grosse cuillère à soupe de SAUCE CITRON MOUTARDEmoutarde, 1 cuillère à soupe de farine, du sel, du poivre, des herbes du jardin ou des herbes sèches.

    Préparation :Faire fondre le beurre dans une casserole, le mélanger avec le jus de citron, ajouter la crème, la moutarde et la farine. Assaisonner avec le sel, le poivre et les herbes. Faire cuire 5 minutes à feu doux en ajoutant un peu de crème. Napper le poisson avec la sauce et servir chaud.


    votre commentaire
  • Duo de betteraves et d'avocatAttention, les yeux et les papilles. Les CE ont proposé pour ce menu fait maison de la semaine du gout, une entrée à tartiner ou à manger à la fourchette, très colorée.

    Il faut :

    1 grosse betterave cuite (bio et locale, c'est encore meilleur)
    1 petite barquette de fromage frais type St Morêt ou du chèvre frais
    un peu de jus de citron
    du sel
    1 avocat pour la couleur
    et si l'on veut : 1 gousse d’ail écrasée, des herbes du jardin (ciboulette), des graines (noix concassées)

    Pelez les  betteraves, les couper en petits cubes. Mixez les morceaux de betterave, le fromage, le sel et le jus de citron. Ajoutez des herbes, des graines… Présentez avec des morceaux d'avocat.

    Réservez au réfrigérateur jusqu’au moment de servir. On peut préparer cette tartinade à l’avance (la veille par exemple).

    Duo de betteraves et d'avocat Duo de betteraves et d'avocat

    Des préparatifs, à la table.


    1 commentaire
  • A nous les découvertes culinaires équilibrées à la cantine du 10 au 14 octobre !

    A chaque jour, son thème : végétarien, fait-maison par les élèves, produits locaux et renversant

    Lundi Mardi Jeudi Vendredi

    Menus

    Salade aux noisettes

    Couscous aux légumes

    Fromage

    Glace banane

    MenusMenus

    Menus
    par les élèves

    Duo betteraveMenuMenus/avocat CE

    Filet de poisson GS/CP

    Gratin de légumes CM

    Fromage

    Gateau chocolat/courgettes 
    Maternelles

    Menus

    Salade et tomates
    Massiac Menu

    Pommes de terre Menu
    boulangèresMenus  Massiac

    Sauté de porc Ferrières

    Yaourt aux fruits Vieillessepesse

    Pomme Massiac

    ʇuɐsɹǝʌuǝɹ nuǝɯ

    Salade mixteMenus

    Fricassée de poulet Menus 
    aux figues
    Menus et pommes

    Fromage blanc

    Gâteau aux carottesMenus

    Toute la semaine, les CE inviteront les élèves à une opération "tous à l'eau" pour découvrir le gout des tisanes et expérimenter l'eau qui bout.

    Lundi, les maternelles/CP iront à la découverte de la ferme : veaux, vaches, cochons...

    Mardi, les CE/CM se questionneront sur l'impact d'un yaourt à la fraise !

    Semaine du gout 2016 : local, fait-maison, végétarien et renversant !

    Et enfin, pour alimenter le débat des adultes, rendez-vous à l'auberge espagnole* à la sauce du Pays de Massiac le vendredi 14 octobre à Molompize pour des ateliers, un repas local tiré du sac, et une projection du festival alimenTERRE : Manger, c'est pas sorcier et The Change.

    * C'est un lieu où on ne trouve que ce qu'on y a apporté. L'expression date du XVIIIe siècle où elle était utilisée pour qualifier les auberges en Espagne : chacun devait y apporter sa propre nourriture car il n'y avait pas de restauration ou parce que la nourriture des cuisiniers était mauvaise.  Pour nous donc rien d'espagnol, que du local !


    3 commentaires
  • Fin ou faim de bananesParce qu'elles sont trop noires et pas assez jaunes, certaines bananes, après avoir fait le tour d'un demi-monde, finissent dans les poubelles. Pour la deuxième année, les élèves sont donc partis au sauvetage de ces malheureuses pour leur offrir une meilleure fin : dans leurs estomacs !

    La recette :
    - Des bananes invendables (merci au supermarché local pour la démarche), du sucre, du citron. (Pour connaitre les quantités, se fier à la dégustation en cours de fabrication)
    - Mixer le tout et mettre à congeler dans des moules à esquimaux.

    Alors, une petite faim ? Ces délicieux sorbets sont en dégustation au gouter de la fête de la création... et plus quand il en reste.

    La fin/faim de bananes La fin/faim de bananes La fin/faim de bananes

    Au fait, savez-vous que nous faisons partie des écoles sélectionnées pour participer au programme 1000 écoles et collèges contre le gaspillage alimentaire en Auvergne-Rhone-Alpes ? C'est un projet de 18 mois soutenu par le SYTEC et le pays de Massiac.


    2 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique