• Découvrez en avant-première, la compilation de toutes nos recettes de cuisine depuis 10 ans.

    Pour l'imprimer en livret recto-verso à agrafer au milieu, choisissez dans les propriétés de votre impression le mode livret ou brochure. Vous obtiendrez un format recto-verso à plier en A5 avec page de couverture. Télécharger « livret recettes complet.pdf »


    1 commentaire
  • Tiens, ça change à la cantine !Cette semaine, et pour la première fois, la cantine de l'école a proposé un menu végétarien aux enfants. C'était une proposition souhaitée depuis longtemps, mais l'équilibre alimentaire ne s'improvise pas. Le personnel enseignant et éducatif a donc suivi une formation en mai grâce au Projet Educatif Local proposé par la Communauté de Communes en partenariat avec l'association Anis étoilé.

    Si les produits animaux (viande, œufs, fromage) possèdent, au bon dosage, les acides aminés essentiels dont nos cellules ont besoin pour fabriquer leurs propres protéines, l'association légumineuses et céréales dans un même plat apporte elle aussi le panel nécessaire. Tiens, ça change à la cantine !

    Du point de vue économique, ces végétaux sont plutôt moins chers et peuvent donc être achetés de meilleure qualité. D'un point de vue culturel, c'est l'occasion de (re)découvrir des plats de différentes traditions culinaires, dont nos fameuses lentilles sont parties prenantes.

    C'est aussi un choix de santé publique, les repas végétariens apportent plutôt plus d'éléments nutritifs variés. Et enfin, on s'en doutait, c'est aussi une question de solidarité internationale, nos animaux se nourrissant en partie de céréales produites dans les pays où les habitants eux-mêmes ne peuvent pas toujours bien s'alimenter. On pourrait aussi évoquer les gaz à effet de serre, la déforestation etc...Tiens, ça change à la cantine !

    L'année 2016 a été déclarée année internationale des légumineuses par les Nations Unies, belle occasion pour nous de nous lancer dans l'expérience !

    Merci à Arlette, notre cuisinière, pour le fait-maison qui accompagne cette proposition et à la Communauté de Communes pour la formation.


    votre commentaire
  • Dès à présent, les enfants mangeant à la cantine retrouveront très régulièrement dans leurs assiettes des produits locaux :

    - les pommes de terre bio du GAEC des Aubracs de Saint Poncy

    - une fois par mois, du rôti de porc du GAEC du Mont Journal

    - le premier mardi du mois : fromage de chèvre de Mme Delhomenede à Monlompize, ou yaourt du GAEC Baguet à Vieillespesse.

    Bon appétit à tous !

    Un choix économique et solidaire à la cantine.


    1 commentaire
  • La semaine du gout est l'occasion de se pencher sur un repas que l'on ne prend jamais en classe habituellement, le petit déjeuner.

    Les enfants se sont réunis dans deux classes mélant grands et petits.

    Les plus jeunes accueillaient tandis que les plus grands se chargeaint du service.

    Pour bien démarrer la journée notre petit déjeuner se compose
    - d'un laitage: du lait entier de la ferme avec du cacao ou du sucre
    - d'un féculent : du pain tartiné de beurre, confiture ou miel
    - d'un fruit : des pommes du jardin
    et surtout nous le prenons à table pour un moment de convivialité partagé!

     


    votre commentaire
  • Pour la version 2016, Arlette nous propose de faire un petit tour de France avec ses plats régionaux. Plaisir et qualité seront au rendez-vous, beaucoup de plats seront issus de l'agriculture locale, en particulier bien sûr pour le menu auvergnat.

    Semaine du goût

    Pour compléter les connaissances culinaires, les enfants participeront au spectacle "Planète mômes" : le palais des 5 sens et le voyage des aliments. Et vendredi tout le monde petit-déjeunera à l'école de manière traditionnelle française.

    Bon appétit !


    Afficher l'image d'originePour alimenter le débat des adultes, rendez-vous à 20h le vendredi 16, journée mondiale de l'alimentation, au salon d'Espinchal à Massiac pour la projection du film "Ceux qui sèment" de Pierre Fromentin. Le festival de films documentaires AlimenTerre fait escale à Massiac dans la programmation des rencontres occitanes des Palhas... 


    votre commentaire
  • C'est avec cette chanson de Dominique Baduel que les enfants restant le vendredi soir prennent le temps de partager autour d'une tisane à découvrir et d'un gâteau fait maison.
    N'ayant pas de four de taille familiale à l'école, nous avons réalisé un gâteau au chocolat, génération micro-ondes. 
    "Vivre ensemble"

    Dans un bol casser 125g de chocolat en morceaux, mouiller de 2 cuillères à soupe d’eau et faire fondre au micro-ondes pendant 1 minute 30.
    Ajouter 125g de beurre ramolli. D’autre part fouetter 3 œufs et 125g sucre jusqu’à ce que le mélange blanchisse.
    Incorporer 75g de farine, 1 càc de levure et le chocolat fondu.
    Verser ce mélange dans un plat beurré allant au micro-ondes et faire cuire à puissance maximale 6 minutes.
     
             Si vous avez une cuisinière ou un four qui ne vous sert plus, sachez que l'école est très intéressée pour vous en débarrasser  wink2. Le grand four d'Arlette n'est pas l'idéal pour nos petits gâteaux de classe...

    votre commentaire
  • Gâteau aux fleursLes éco-délégués l'avaient imaginé... Tous les élèves l'ont réalisé !

    Et pourquoi pas un gâteau aux fleurs ? avaient-ils dit lors de la réunion de préparation pour la fête de la labellisation. La recette est simple, il faut prévoir la recette du gâteau au yaourt connue de tous, et y ajouter des pétales de coquelicots, de mauves et de roses (non traités évidemment).

    Pour la présentation, il faudra glacer le dessus du gâteau avant d'y coller les pétales, comme pour un mandala !


    Gâteau aux fleurs Gâteau aux fleurs
    Mélanger les pétales avant cuisson (on dit un pétale, oui, c'est masculin), et laisser aller son imagination.
    Gâteau aux fleurs Gâteau aux fleursGâteau aux fleurs
    A accompagner d'un verre de sirop de romarin des Palhas.
    Gâteau aux fleurs Gâteau aux fleurs
    Que voilà une table difficile à défendre ! 


    2 commentaires
  • A la suite de plusieurs visites par les classes au cours de l'année, nous avons compris pourquoi il ne faut pas gaspiller la nourriture.

    Alors bon appétit à tous, maintenant !


    1 commentaire
  • La moutarde La moutarde monte au nez quand on est gourmet
    elle va droit au cœur quand c'est la meilleure !

    Pour la fête des pères, les CE ont réalisé leur moutarde-maison. Pour un pot, il faut concasser au pilon 30 g de graines de moutarde dans un mortier.

    Recouvrir avec 3 à 4 cuillères à soupe de vinaigre de cidre et autant d'eau froide. Mélanger et laisser tremper à l'air libre pendant une nuit.La moutarde

    Ajouter 1 cuillère à café de miel, 2 à 3 cuillères à soupe d'huile de tournesol, 2 cuillères à soupe de farine blanche, 1 cuillère à café de curcuma, autant de sel et 2 à 3 tours de moulin à poivre. Passer au mixeur (ou au presse-purée).

    Verser dans un pot, laisser ouvert au réfrigérateur 48 h, puis fermer pendant une semaine minimum pour réduire la sensation de piquant.

    Si on la préfère plus douce, il est possible d'ajouter un peu d'huile ou de miel de manière progressive. Si elle devenait trop liquide, il faudrait ajouter un soupçon de farine !

    La moutarde


    4 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique